Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Hassiba ben Bouali à Ahl El Ksar

L’association de wilaya pour l’histoire et le patrimoine a saisi l’occasion de Youm el Ilm pour célébrer l’événement et rendre un hommage particulier aux nombreux hommes de culture qui ont lutté pour la préservation de la personnalité nationale pendant la dure période coloniale. Des honneurs ont été rendus aux filles Bouguerra de Ahl Laksar qui ont, à trois, milité au sein de l’Association des oulémas, chère à Abdelhamid Ben Badis. L’aînée des trois soeurs avait obtenu la première place à l’examen organisé en 1954 et où feu Mahfoud Nahnah, le leader charismatique du MSP, avait été classé 36e. L’occasion a été saisie aussi pour relater dans une projection vidéo, l’histoire d’un site historique en danger à Bouira: la Medersa située à l’entrée de la nouvelle ville, et qui a été réalisée en pleine période coloniale en réaction aux tentatives des Français de contrecarrer les efforts de l’Association des oulémas. Grâce à des personnes comme El Hadj Benadel, Sidhoum Hacène, Chetouf Abdenour… et au volontariat des centaines de citoyens, la Medersa a été réalisée et consacrée à l’enseignement du Coran. Dans cette école, des personnes encore vivantes, et d’autres décédées, ont oeuvré pour préserver la caractéristique du peuple algérien. Lors de cette journée, le public apprendra aussi que Hassiba Ben Bouali venait souvent apprendre aux enfants les chants patriotiques dans la Medersa d’Ahl Laksar. A la mosquée Ben Badis, Smaïl Djouamaâ et El Hadj Fredj prenaient le relais. Plus au nord, à Zeboudja, c’est M.Ferhi qui créa une école aujourd’hui transformée en bureau de poste. Au village Izemourène, ce sont les Aïgoune qui se sont chargés de cette mission qui tenait à coeur au fondateur de l’Association des oulémas. A l’occasion aussi, une copie de la carte d’identité de feu Ben Badis a été présentée au jeune public.
Les organisateurs ont mis l’accent sur le contenu de ce document administratif portant le numéro 1159 délivré le 05/12/1889 à Constantine et où il est mentionné pour la nationalité: indigène musulman NN (non-naturalisé). Dans un entretien accordé à la presse, le président de l’Association pour l’histoire et le patrimoine, le Dr Djeridane Hanine a exposé explicitement les objectifs de cette association née en 2004: «Nous voulons attirer l’attention des responsables sur la richesse de notre wilaya en matière d’histoire et les solliciter pour sa préservation…». Une convention est déjà signée avec le Ciaj et la DJS pour la mise en place de 45 clubs d’histoire à travers les 45 communes de la wilaya. Un groupe de ces clubs, celui de Ouled Rached, vient de découvrir au lieudit Amchiah Nath Yahia, un site archéologique datant de l’ère romaine. Parmi ses objectifs l’association oeuvre également à la création d’un musée au niveau du chef-lieu de wilaya. Dans son intervention, M.Djeridane a invité les responsables à soutenir ce groupe qui veut redonner à Bouira sa place sur l’échiquier culturel national.

Merzouk ABDENOUR

Pas de Commentaires à “Hassiba ben Bouali à Ahl El Ksar”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


blogprotectionanimale |
NATURALITE SAUVAGE |
jerome2008 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pachasirdarlin
| Variations fugitives
| kaleidoscope